Lettre ouverte des personnes atteintes par le VIH/SIDA aux Directeurs de l’OMS et de l’ONUSIDA

Lettre ouverte des personnes atteintes par le VIH/SIDA aux Directeurs de l’OMS et de l’ONUSIDA

Lettre ouverte des personnes atteintes par le VIH/SIDA aux Directeurs de l'OMS et de l'ONUSIDA

Pour la première fois, les associations de malades du sida d’une quinzaine de pays s’unissent pour exiger des organismes internationaux la promotion de l’accès aux traitements préventifs des maladies liées au VIH.

Ce traitement, la prophylaxie par cotrimoxazole, protège contre un grand nombre d’infections opportunistes, au premier rang desquelles la pneumocystose et la toxoplasmose – on observe même un effet préventif contre la tuberculose et la malaria.

La prophylaxie cotrimoxazole est utilisé dans les pays développés depuis 1982. En Afrique, le cotrimoxazole est l’un des antibiotiques les plus disponibles et les moins chers. Pourtant, l’ONUSIDA et l’OMS traînent encore à promouvoir ce traitement pour les malades africains, alors que le SIDA est devenu le premier fléau du continent. Certains promoteurs d’essais publics continuent à comparer ce traitement à des placébos dans des essais conduits sur le sol africain!

Le texte de la lettre ouverte
La liste des signataires
L’article du Monde

Comments are closed.
Share via
Copy link
Powered by Social Snap